Rechercher un voyage
Actualité

L’Arménie - Berceau du christianisme


L’Arménie, vue de France, n’est pas un pays mais une cause. Pourtant, l’Arménie est surtout un pays. Et quel pays ! C’est aussi une culture, une foi, un art...

Située au nord-est de l’Anatolie, l’Arménie s’étend approximativement de la mer noire aux lacs de Van, Sevan et Ourmia. Le mont Ararat (5156m), sommet mythique où se serait échoué l’arche de Noé, en est son pivot géographique et symbolique. Son histoire commencerait aux alentours du VIe siècle avant J.C. Les origines du peuple arménien résultent d’un mélange d’un peuple indo-européenne de branche thracien physicien avec des autochtones d’Ourartou.

Rapidement, un royaume puisant est fondé qui deviendra en 301 après J.C. , le premier état officiellement chrétien.

La situation géographique de l’Arménie au  carrefour de tous les grands empires (mède, perse, macédonien, romain, byzantin, seldjoukide, ottoman, russe), lui vaut le triste privilège d’être un des principaux champs de bataille de la région. 

 Les périodes d’occupation et de sujétion ne sont entrecoupées que de brèves périodes d’indépendance. Cependant tous les envahisseurs ne pourront jamais éradiquer l’identité nationale arménienne. L’Arménie ne cessera de ses  cendres. Malgré le premier génocide du siècle qui a engendré un million et demi de victimes, malgré une soviétisation totale de leur territoire en 1920, les arméniens solidement attachés à leur religion, leur culture et leur langue continuent de sauvegarder leur personnalité. ! 

Pays de montagnes robustes où se trouvent les  mille sublimes églises,  austères, construites avec les pierres volcaniques du pays qui revêtent des teintes jaunes ou rosées, les si célèbres stèles en pierre ou khatchkars d’une beauté stupéfiante.  

Pays de miniatures, l’art de l’enluminure est à son sommet.  

Et cette langue, qui se coule elle même dans un moule poétique, grâce à l’extrême variété de ses sonorités, à l’ampleur de rythme qui scande au fort accent tonique, à la musicalité de sa modulation et qui a été notamment mise en valeur par les troubadours qui  surent en faire jaillir les multiples richesses

"J’ignore votre vieil idiome, mais je l’aime. J’y sens l’Orient. J’y entrevois les siècles. J’y vois rayonner la mystérieuse lueur du passé.C’est une fierté pour moi d’être traduit en arménien". Victor Hugo