Infos pays : Cuba

Géographie

• Plus grande île des Caraïbes et grande comme quatre fois la Belgique, l’île de Cuba regroupe plusieurs petits archipels autour de l’île principale. Les 1600 îlots se répartissent en cinq grands groupes : los Colorados, Sabana, Camagüey, Jardin de la Reine et los Canarreos ainsi que le plus grand des îlots : l’ancienne île des Pins appelée aujourd’hui Juventud.
• L’île est bordée au nord par le détroit de Floride, à l’est par l’océan Atlantique, au sud-est par le passage du Vent, au sud par la mer des Caraîbes et à l’ouest par le détroit du Yucatan. Sa forme évoque celle d’un caïman.
• Dans la baie de Guantanamo dans le sud-est de l’île principale, les Etats-Unis possèdent une base navale depuis 1903. Leur territoire couvre 121 km² de terre.
• Le relief est composé à 80% de plaines et plateaux et de trois chaînes de montagne dont les sommets s’élèvent à 699 m, 931 m et 1974 m.
• En raison de ses nombreuses ressources naturelles, faune, flore, or, nickel, terre, sucre, tabac ou encore café, mais aussi et surtout, de son emplacement stratégique au cœur des Caraïbes, Cuba présente une importance géopolitique exceptionnelle.

Population

• Cuba compte 11 millions d’habitants. 37% des cubains sont d’origine espagnole, 51% d’origine métisse et 11% d’origine africaine descendant des esclaves arrivés à Cuba au XVIIème siècle.

Religions

• La population cubaine est catholique à 85 % bien que la moitié seulement se déclare pratiquante. Le pays n’a jamais fait l’objet d’une évangélisation profonde, même à l’époque coloniale, et le régime de Fidel Castro n’a pas contribué à son développement. Fidel Castro déclara Cuba officiellement athée après la Révolution en 1959. Dans les années 1990, à la suite de l’effondrement du bloc soviétique et de la crise qui en découla à Cuba, de nombreux cubains se tournèrent vers les églises et Fidel Castro dû renoncer à l’athéisme en 1992. Les relations n’ont, malgré tout, jamais été rompues avec le Vatican.
• Comme dans toute la région, la religion des esclaves africains arrivés entre le XVIème et le XIXème siècles a donné naissance à des « rites secrets » dont la Santeria. Mélange de christianisme teinté de croyances africaines, la Santeria permettait aux esclaves de maintenir leurs croyances traditionnelles derrière l’apparence de la religion catholique. Ce culte afro-cubain est pratiqué aujourd’hui par des centaines de milliers de cubains qui fréquentent les églises. D’autres cultes africains pratiqués à Cuba font appel aux herbes ou célèbrent particulièrement le culte des morts. Ces rites rappellent le vaudou en Haïti ou le candomblé au Brésil.
• Sont présentes également de petites communautés de protestants et de juifs.

Institutions politiques

• Officiellement, Cuba se définit comme un Etat socialiste guidé par le Parti Communiste de Cuba.
• Président du Conseil d’Etat de Cuba depuis 2018, Miguel Diaz-Canel est devenu Président de la République le 10 octobre 2019 à la suite de l'adoption par référendum d'une nouvelle constitution rétablissant le poste de président de la République de Cuba et de son vice-président. Il succède à Raul Castro au poste de Président du Conseil d'Etat.

Monnaie

• Il existe 2 monnaies en circulation à Cuba : le peso cubain exclusivement utilisé par les cubains et le peso convertible ou CUC (prononcer KOUK) mis en place en 2004 lorsque le gouvernement a interdit l’utilisation du dollar. Attention, le CUC est la seule monnaie utilisable par les touristes et n’est échangeable que sur le territoire.
• 1 CUC = 0,83 € = 26,45 pesos cubains (10/12/2020)
• Les cartes de crédit fonctionnent en théorie mais en réalité difficilement aussi mieux vaut prévoir des espèces (euros ou dollars) que vous changerez à la réception de l’hôtel. Il est possible de retirer des espèces aux rares distributeurs avec votre carte bancaire quand celui-ci n’est pas en panne.
• Soyez vigilants avec votre carte bancaire car le code secret n’est pas exigé lors des paiements ce qui facilite les usages frauduleux en cas de vol.

Langue

• Si l’espagnol est la langue officielle, vous serez surpris par l’accent de l’espagnol cubain, assez difficile à comprendre tant il gomme les « S ». 90% de la population parle l’espagnol, le reste parlant les langues immigrantes principalement le chinois, le portugais et le créole.

Téléphone

• Pour téléphoner depuis Cuba vers la France, composez le 00 33, suivi du numéro de votre correspondant sans le 0.
• Pour téléphoner depuis la France vers Cuba, composez le 00 53 suivi de l’indicatif de la ville et du numéro de votre correspondant.

Conseils

  • Sécurité : Cuba est une destination plutôt sûre. A La Havane et Santiago de Cuba, comme dans toute grande agglomération à travers le monde, nous vous conseillons d’être vigilant aux pickpockets dans les lieux publics, transports et lieux touristiques particulièrement.

Formalités

  • Un visa touristique ou « carte touristique » est obligatoire pour se rendre à Cuba. Il s’obtient environ en 2 jours auprès du consulat cubain à Paris et vous est renvoyé par la poste par lettre suivie ou recommandée.
  • Avant le départ, pensez à souscrire une assurance couvrant les frais médicaux sur place.
  • Ambassade de Cuba : 16 rue de Presles 75015 Paris – Tel : 01.45.67.55.35
  • Consulat de Cuba : 14 rue de Presles 75015 Paris – Tel : 01.45.67.98.81 ou 01.45.67.55.35 / Fax: 01 45 67 08 91.
  • Dans le contexte de la pandémie du COVID-19, nous vous invitons à vous rapprocher du Ministère des Affaires Etrangères pour vous renseigner sur les éventuelles formalités sanitaires à accomplir avant de voyager. Ictus Voyages décline toute responsabilité dans ces formalités sanitaires (test PCR négatif, vaccin, ...) à accomplir.

Climat

  • Avec une température moyenne annuelle de 25°C et 330 jours d’ensoleillement par an, Cuba est une destination agréable à visiter toute l’année. Les vents dominants rendent les températures tropicales supportables.
  • La saison des pluies s’étend de juin à octobre avec des températures élevées et des averses régulières. Phénomènes naturels surveillés de près par les autorités, des cyclones ont lieu régulièrement à Cuba, particulièrement en septembre et octobre.

LA HAVANE

Jan.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept

Oct

Nov.

Déc.

T° min (en ° C)

19

19

20

22

23

24

25

25

25

24

22

20

T° max (en ° C)

27

27

28

30

31

32

33

33

32

30

28

27

Précipitations (j.)

6

4

4

4

7

10

9

10

11

11

7

6

Santé

• Aucun vaccin n’est nécessaire (hors décisions COVID 2021)
• Soyez à jour pour les vaccins préconisés en France : diphtérie, tétanos, polio. Il est préférable d’être vacciné contre la fièvre typhoïde et les hépatites A et B. Vérifiez auprès de votre médecin.
• Vérifiez que votre assurance couvre bien les soins hospitaliers sur place en vue d’un remboursement ultérieur.
• Protégez-vous des moustiques qui peuvent être porteurs de la dengue.

Précautions alimentaires
• Sur place, faites attention à ce que vous mangez et à ce que vous buvez (évitez absolument l’eau du robinet et ne prenez pas de glaçon). Les troubles gastriques et intestinaux sont fréquents, même si la plupart du temps ils restent sans gravité.
• Ne pas manger de fruits non épluchés.
• Ne pas manger de légumes crus ou froids.
• Eviter la consommation de poissons ou fruits de mer autrement que bien cuits.
• Se laver fréquemment les mains.

Décalage horaire

• Il y a 6 heures de décalage entre la France et Cuba. Lorsqu’il est midi en France, il est 6h du matin à Cuba.
• Cuba passe généralement à l’heure d’été le premier week-end de mars.

Electricité

• 110 V et prises à fiches plates. Prévoyez un adaptateur.

Ambassade du pays

16 rue de Presles 75015 Paris – Tel : 01.45.67.55.35

Office du tourisme

2 Passage Du Guesclin
75015 Paris
Tel : 01 45 38 90 10

Bibliographie

« Cuba est une île » de Danielle Bleitrach, Vikteo Dedaj et Jacques-François Bonaldi
« Introduction aux civilisations latino-américaines » de Jacqueline Covo et Bernard Darbord – Ed. Nathan 2005
« Cuba » de Jean Lamore Collection « Que sais-je » - Ed PUF 1998
« Fidel, mes années de jeunesse», préface de Gabriel Garcia Marquéz – Ed. Alain Stanké, 2003
« Rhum Bacardi, Cia, Cuba et mondialisation » de Hernando Calvo Ospina – Ed EPO

Cuba