Infos pays : Serbie

Population

  • La Serbie est peuplée de 7 057 412 habitants.
  • Les Serbes représentent 82,86 % des habitants, les Hongrois 3,91 %, les Bosniaques 1,81%, les Roms 1,44 %, les Yougoslaves 1,08 %, les Croates 0,92 %, les Albanais 0,82 %, les Slovaques 0,79 %, les Valaques 0,53 %, les Roumains 0,46 %, les Macédoniens 0,34 %, les Bulgares et Bunjevci 0,27 % respectivement, les Musulmans 0,26 %, les Ruthènes 0,21 %, les Slovènes et les Ukrainiens 0,07 % respectivement, les Gorans 0,06 %, les Allemands 0,05 % et les Russes et les Tchèques 0,03 % respectivement.

Religions

  • La population de la Serbie est pour la plus grande partie orthodoxe. L’Église orthodoxe serbe, autocéphale depuis 1219, a joué un rôle important dans le développement et la préservation de l’identité nationale serbe. Le plus grand nombre de croyants en Serbie est de religion orthodoxe (84,98 %), suivis par les catholiques romains (5,48 %), musulmans (3,2 %) et protestants (1,08 %).

Institutions politiques

  • Aleksandar Vucic est l'actuel président de la Serbie, depuis le 31 mai 2017.
  • L’ouverture des négociations d’adhésion à l’Union européenne (janvier 2014) a été validée par la tenue d’élections législatives anticipées, le 16 mars 2014, qui ont doté le gouvernement d’un mandat clair pour conduire sans entraves d’indispensables réformes structurelles.
  • Le scrutin populaire a ainsi porté au pouvoir l’ancien Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense, M. Aleksandar Vucic du SNS avec près de 50% des suffrages et une majorité absolue de sièges (158/250). Ces élections ont également légitimé l’accord du 19 avril 2013, permettant d’entamer la normalisation des relations avec le Kosovo, en rupture avec la ligne dure suivie jusqu’alors par Belgrade sur le sujet.
  • La coalition « électorale » d’Aleksandar Vucic a formé une coalition « gouvernementale » avec la liste menée par M. Ivica Dacic du Parti socialiste de Serbie (SPS) et l’Alliance des Magyars de Voïvodine. Le 27 avril 2014, Aleksandar Vucic devient premier ministre (président du gouvernement de Serbie) et Ivica Dacic, vice-premier ministre (et Ministre des Affaires Etrangères).Le Parti démocrate (DS), au pouvoir jusqu’en 2012 (gouvernement Vojislav Koštunica) enregistrait une nouvelle défaite.
  • La tête de liste du DS, M. Dragan Ðilas, alors maire de Belgrade ayant été déposée, en septembre 2013, par une motion de censure, les élections municipales se tiennent le même jour que les législatives (à Belgrade) et voient également, le 16 mars 2014, une victoire du SNS (près de 44% des voix- 62 mandats sur 110). Le maire élu, M. Siniša Mali, est un membre de ce parti proche d’A. Vucic.
  • Monsieur Aleksandar Vucic a été élu président de la République de Serbie le 2 avril 2017 (dès le premier tour), pour cinq ans. Il s’appuie sur une majorité absolue à l’Assemblée nationale (chambre unique du Parlement serbe), issue des dernières élections législatives anticipées (avril 2016).
  • Mme Ana Brnabic a été nommé au poste de Premier ministre (première femme à ce poste) en juin 2017.

Histoire

III au VII siècle : Plusieurs empereurs romains sont nés sur le sol de la Serbie (Aurélien, Probus, Galère, Constantin le Grand). Après la division de l'Empire romain, le territoire de la Serbie appartient à l’Empire d’Orient (395).
VIII au XVIII siècle : Les Serbes adoptent le christianisme. Le prince Viseslav est le premier souverain serbe connu de l'histoire (vers 780) et le prince Vlastimir, le fondateur de la plus ancienne dynastie serbe (830-851).
Constantin (nom monacal Cyrile) et Méthode, missionnaires chrétiens, créent le premier alphabet slave, la glagolitique. Les livres liturgiques sont traduits en vieux-slave. Après la séparation de l'Eglise chrétienne Occidentale, la Serbie appartient à l'Eglise chrétienne orientale (1054). Saint Sava (prince Rastko Nemanjic) est le premier archevêque serbe (1175-1236).
Stefan Prvovencani gouverne la Serbie, conquiert Nis, Vranje et Prizren (1196-1228). La Serbie devient un royaume et Stefan reçoit la couronne royale du pape (1217). Le monastère de Zica sera le siège de l'archiépiscopie autocéphale serbe (1219). Le roi Stefan Uros 1er est marié avec Hélène d'Anjou. Le roi Stefan Uros II Milutin étend l'État serbe vers le Sud (1282-1321). Belgrade est pour la première fois sous le gouvernement serbe (1284).
Cinquième guerre austro-turque (1683-1699). L'armée autrichienne conquiert Belgrade (1688). Belgrade tombe de nouveau sous la souveraineté ottomane (1690). Le commandant autrichien Eugène de Savoie vainc les Turcs dans la grande bataille près de Belgrade et conquiert la Serbie jusqu'à la Zapadna Morava (1717). Après le rassemblement des notables serbes à Orasac commence la première insurrection serbe contre le pouvoir ottoman avec pour chef George Petrovic, surnommé Karageorge (15 février 1804).
XIX siècle : Karageorge libère Belgrade qui redevient la capitale de la Serbie. Deuxième insurrection serbe avec Milos Obrenovic à la tête (1815). Révolution hongroise et proclamation de la Voïvodine serbe (1848). Les troupes turques quittent les six dernières villes fortifiées en Serbie (1867). Confirmation de l'autonomie de l'État serbe au Congrès de Berlin (1878). La Principauté serbe est proclamée en Royaume (1882).
XX siècle : Première guerre balkanique (1912) : la Serbie, le Monténégro, la Bulgarie et la Grèce sont contre la Turquie. Les derniers territoires serbes sous le pouvoir ottoman sont libérés.
Deuxième guerre balkanique : la Serbie bat la Bulgarie (1913). Par l'attaque de l'Autriche-Hongrie sur la Serbie (1914), commence la Première Guerre mondiale. Les Autrichiens bombardent et occupent Belgrade, mais les Serbes la libèrent la même année. L'Armée serbe perce le front de Salonique, la Bulgarie et l'Autriche-Hongrie capitulent, l'Allemagne signe l'armistice (1918).
Proclamation de la République fédérale populaire de Yougoslavie, sous la direction du Parti communiste de la Yougoslavie (1945). Josip Broz Tito, en tant que président de la Yougoslavie, leader du Parti communiste et commandant suprême de l'Armée populaire yougoslave, par sa politique habile dans la politique mondiale bipolaire entre l'OTAN et le Pacte de Varsovie, réussit à assurer pour la Yougoslavie, une position favorable dans les relations internationales (1945-1980). La Yougoslavie, l'Égypte et l'Inde créent le Mouvement des pays non-alignés (1956) avec la première conférence des pays non-alignés à Belgrade (1961). Naissance de la République fédérale socialiste de Yougoslavie (1963). Ivo Andric obtient le Prix Nobel de littérature (1961). Guerre civile et décomposition de la Yougoslavie le long des frontières de ses républiques (1991-1995). Proclamation de la République fédérale de Yougoslavie, composée de la Serbie et du Monténégro, à laquelle les Nations Unies imposent un embargo économique (1992). L'aviation de l'OTAN, en soutien aux sécessionnistes albanais au Kosovo-et-Métochie, bombarde la Yougoslavie pendant trois mois (1999). À cause du bombardement des cibles dans les villes de la Serbie, un grand nombre de civils sont morts. Par l'Accord de Kumanovo, le Kosovo-et-Métochie est placé sous le protectorat des Nations Unies. Environ 300 000 Serbes sont des réfugiés du Kosovo-et-Métochie.
XXI siècle : Après les élections et les manifestations des citoyens, Slobodan Milosevic quitte le pouvoir (5 octobre 2000). La Serbie obtient son premier gouvernement démocratique (2001). La République fédérale de Yougoslavie devient la Communauté d'États Serbie-et-Monténégro et adhère au Conseil de l'Europe (3 avril 2003). Le Premier ministre, le docteur Zoran Djindjic, est tué (12 mars 2003). La Serbie redevient un pays autonome. Une nouvelle Constitution de la République de Serbie est adoptée. Elle accède également au Partenariat pour la paix (PPP) de l'OTAN (2006). Demande d'adhésion formelle à l'Union européenne (2009). Les citoyens serbes bénéficient de la libéralisation des visas et sont exemptés de visas pour effectuer de courts séjours dans l'espace Schengen. Le Conseil européen approuve l'octroi du statut de candidat à la Serbie (2012).

Monnaie

  • La monnaie est le Dinar Serbe 1 € = 117,57 RSD (cours indicatif le 29/05/2020)

Langue

  • Le letton (ou lette) est d'origine balte.
  • L'estonien, est une langue finno-ougrienne qui s’apparente au finnois.
  • Le lituanien est une langue très ancienne qui s’apparente au polonais et au russe.
  • Le russe, l’anglais et l’allemand sont utilisés dans les grandes villes baltes.

Téléphone

  • Pour appeler depuis la France vers la Serbie, composer le 00 381 suivi de l’indicatif de la ville puis du numéro de votre correspondant en Serbie.
  • Pour appeler depuis la Serbie vers la France, composer le 00 33 suivi du numéro de votre correspondant en France sans le 0.

Formalités

  • Les citoyens de l’Union européenne peuvent se rendre en Serbie pour des séjours inférieurs à 90 jours munis soit d’un passeport (sans visa) soit d’une carte nationale d’identité dont la validité couvre au moins la durée du séjour.

Climat

?

  • L’ensemble du territoire de la Serbie appartient au climat continental tempéré.
  • Les hivers y sont donc rigoureux, particulièrement dans les montagnes et, au Nord, lorsque s’emportent les bourrasques de la kosava, qui peuvent durer plusieurs jours. La kosava souffle jusqu'en avril. Les températures descendent fréquemment en-dessous de -10 °C, pour une moyenne de 0 °C en janvier à Belgrade (où la neige est présente de mi-décembre à mi-janvier), et - 4 °C dans la région de Zlatibor (où la neige est présente de décembre à avril).
  • Inversement, les étés sont chauds, parfois très chauds. Ainsi, en juillet 2007, il a fait plus de 40 °C à l’ombre durant plus d’une semaine, déclenchant de nombreux incendies de forêt ! La moyenne est toutefois plus proche de 28 °C la journée dans la capitale. Encore bien ensoleillé et sec, septembre est très agréable.

Dans l’ensemble, les saisons intermédiaires sont très courtes.


NOVI SAD

Jan.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

T° max. (°C)

4

6

11

18

22

26

28

28

25

19

10

6

T° min. (°C)

-3

-3

1

6

11

14

15

15

18

BELGRADE

Jan.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

T° max. (°C)

5

8

13

18

24

27

29

29

23

19

11

5

T° min. (°C)

-1

1

4

8

13

16

18

18

13

9

5

0

Santé

  • Carte européenne d’assurance maladie à demander auprès de votre CPAM. Celle-ci vous dispense d’avance de frais médicaux lors de votre voyage.
  • Il est recommandé d’être à jour dans les vaccinations diphtérie/tétanos/poliomyélite.
  • La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée. De même la vaccination contre la fièvre typhoïde selon la durée et les conditions de votre séjour.

Décalage horaire

Il n’y a pas de décalage horaire entre la France et la Serbie.

Electricité

  • 230 V – Même prise qu’en France.

Ambassade du pays

  • Ambassade et consulat de Serbie : 5 rue Léonard de Vinci 75116 Paris – Tel : 01.40.72.24.24

Bibliographie

  • Diplomatie.gouv.fr : République Serbe
  • Serbie Éd. Guides Le Petit Futé.
  • Serbie, Guide Lonely Planet.

Serbie