Pologne Sur les pas de saint Jean-Paul II

Saint Jean-Paul II
Saint Jean-Paul II

Partez pour un pèlerinage exceptionnel de Varsovie à Cracovie en passant par Czestochowa et Wadowice.

Vous découvrirez le rayonnement de ce pays chrétien à travers ces figures que furent sainte Faustine, apôtre de la miséricorde divine, saint Maximilien Kolbe, qui prit la place d'un père de famille condamné à mort dans le camp d'Auschwitz, le bienheureux père Popieluszko, martyr pour avoir dénoncé le régime soviétique et saint Jean-Paul II.

Au cours de ce XXème siècle souvent marqué par les absurdités de la guerre et de la haine, ils ont su tenir haut et fort une parole de liberté, de vérité, de pardon et d'amour.

A travers ce voyage, vous comprendrez tout le sens de leurs enseignements.

« Bâtir la société, c'est prendre le parti de la justice, de la fraternité, de l'amour. » saint Jean-Paul II

  1189  €
Les points forts

Sanctuaire de la Miséricorde Divine
Vieille ville de Varsovie
Vierge Noire de Czestochowa
Abbaye de Tyniec
Camp d’Auschwitz-Birkenau

Auschwitz/Birkenau
Pèlerinage Pologne
CARTE_POLOGNE
Programme

Jour 1 : Vol aller

Vol Paris / Varsovie (ou Cracovie).
Journée consacrée au voyage.
Nuit à Varsovie.

Jour 2 : Varsovie

Découverte de l’église Saint-Stanislas-Kostka, l’église du père Popieluszko, assassiné par la Police Secrète du temps du communisme. L’édifice abrite un petit musée consacré au père.
Visite du quartier de Muranow, à la recherche des traces de l’ancien ghetto et de souvenirs de la communauté juive de Varsovie.
Découverte de la place Pilsudski et de l'église Sainte Anne.
Découverte de la vieille ville de Varsovie, entièrement reconstruite après la 2ème Guerre Mondiale.
Visite de l’archi-cathédrale Saint-Jean-Baptiste et du château royal, qui, érigé au XIIIème siècle a servi de résidence aux rois puis de siège du parlement de la république de Pologne.
Nuit à Varsovie.

Jour 3 : Niepokalanov / Czestochowa

Route vers Niepokalanow (42 km) et visite de la « cité de l’Immaculée » fondée en 1927 par saint Maximilien Kolbe et où il fonda une radio et un journal. Près de 800 religieux y vécurent.
Dans l’après-midi, route vers Czestochowa (2h30 de trajet).
Découverte du sanctuaire marial de Czestochowa qui est l’un des plus hauts lieux de pèlerinage mondiaux. Perché sur la colline de Jasna, cet ensemble fortifié a été fondé en 1382 par le duc d’Opole Ladislas pour accueillir les moines pauliniens ermites. La partie la plus ancienne de cet ensemble est le coeur gothique de la chapelle de l’icône miraculeuse. Son retable détient l’image de la Vierge noire à laquelle le pape Jean-Paul II avait dédié son pontificat. Originaire d’Ukraine, cette icône médiévale byzantine serait une copie d’une peinture réalisée par saint Luc sur un morceau de la table en bois sur laquelle mangeait la Sainte Famille.
Nuit à Czestochowa.

Jour 4 : Czestochowa / Auschwitz / Birkenau / Cracovie

Matinée de pèlerinage auprès de la Vierge Noire de Czestochowa.
Visite du tristement célèbre camp de concentration d’Auschwitz où plus d’un million d’innocents furent exterminés parmi lesquels sainte Edith Stein, Etty Hillesum, et Saint-Maximilien-Kolbe. Les musées, salles d’exposition et baraquements permettent d’imaginer les atroces conditions de vie des prisonniers.
Découverte également du Mémorial de Birkenau.
Nuit à Cracovie.

Jour 5 : Wadowice / Kalwaria Zebrzydowska / Cracovie

Après avoir entre-aperçu la veille les conséquences abominables du mystère du mal dans le cœur de l’Homme, cette journée de pèlerinage est consacrée à la méditation de la pédagogie de Dieu, en réponse à ce mal absolu. A quelques kilomètres d’Auschwitz, dans le secret, un jeune homme Karol Wojtyla réfléchit au sens de sa vie. Sa vocation germe patiemment mais solidement... Dieu en fera le grand pape du 20ème siècle, l’apôtre de la Miséricorde dans le monde entier, le prophète du rapprochement historique entre l’Eglise et le judaïsme, celui qui canonisera Saint Maximilien Kolbe en présence sur la place Saint Pierre de ce père de famille sauvé de la mort et de ses enfants et petits enfants...
Découverte de Wadowice, ville de naissance de Karol Wojtyla. Tour de la ville pour découvrir les lieux de sa jeunesse : la basilique du sacrifice de la Vierge Marie où il fut baptisé, sa maison natale, son ancienne école...
Visite du sanctuaire de Kalwaria Zebrzydowska, lieu de pèlerinage très aimé du pape Jean-Paul II lorsqu’il était jeune. Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Nuit à Cracovie.

Jour 6 : Lagiewniki / Cracovie

Au terme de ce « Triduum » nous prierons le mystère de la Miséricorde Divine qui se révèle en une douce puissance à travers le pontificat de Jean Paul II.
Sainte Faustine Kowalska, religieuse de la congrégation de la Divine Miséricorde, est témoin de plusieurs apparitions du Christ et de la Vierge durant les années 30. Elle consigne les messages du Christ consciencieusement dans un petit journal aujourd’hui encore visible. Lors de ses apparitions, le Christ lui annonce que « c’est de son pays [la Pologne] que sortira l’étincelle qui annoncera au monde sa Miséricorde ». Saint Jean-Paul II incarnera cette promesse. Il écrira sa première encyclique sur la Miséricorde Divine, instaurera le « Dimanche de la Miséricorde », le 1er dimanche après Pâques demandé par le Christ à soeur Faustine, et mourra dans les vigiles du dimanche de la miséricorde 2005.
Découverte du sanctuaire de Lagiewniki consacré à la Divine Miséricorde. C’est le lieu où saint Faustine a eu ses apparitions du Christ et c’est aussi dans ce lieu que saint Jean-Paul II a confié le monde entier à la Miséricorde Divine.
Suite de la visite de Cracovie : la colline de Wawel (visite extérieur), l'église saint François, l'église des dominicains, la basilique Notre-Dame puis temps libre sur la grande place de Cracovie dans le centre historique.
Nuit à Cracovie.

Jour 7 : Nowa Huta / Cracovie

Découverte de Nowa Huta, quartier ouvrier de Cracovie et célèbre lieu de résistance chrétienne à l’époque communiste. Visite de l’église de l’Arche du Seigneur, église de type moderne, unique de par son architecture, qui fut consacrée en 1977 par Karol Wotjyla avant qui soit élu Pape.
Continuation de la visite de Cracovie avec la découverte du sanctuaire Ecce Homo des soeurs Albertines, où se trouvent les reliques de Saint Frère Albert Chmielowski.
Visite de l'abbaye bénédictine de Tyniec, fondée au XIe siècle. C'est l'une des plus anciennes de Pologne, toujours en activité. Surplombant la Vistule, l'ensemble architectural présente de superbes éléments gothiques et baroque.
Nuit à Cracovie.

Jour 8 : Vol retour

Vol retour pour Paris.
Journée consacrée au voyage.

Pèlerinage Pologne
Palais Royal - Varsovie
La colline royale du Wawel

Informations
Vol Paris / Varsovie (ou Cracovie) A/R sur compagnie aérienne régulière Lufthansa, Lot, Air France, Aeroflot, Easyjet, Austrian Airlines ou Swiss.
Certains vols avec escale.

Carte d’identité valide.

Messe quotidienne proposée.
Temps de prière matin et soir.
Enseignements spirituels.
Rencontre avec des communautés chrétiennes.

Maison religieuse ou hôtel **.

Facile - Autocar.

- Vol A/R Paris / Varsovie (ou Cracovie) sur compagnie aérienne régulière.
- Taxes aéroport (74 €)
- Pension complète du dîner du jour 1 au petit-déjeuner du jour 8
- 7 nuits en chambre double en maison religieuse ou hôtel **
- Autocar grand tourisme
- Visites et rencontres
- Accompagnement spirituel
- Guide local francophone
- Assistance téléphonique Ictus Voyages 24/7
- Frais de dossier
- 1 carnet de voyage par dossier d’inscription

- Dépenses personnelles
- Pourboires
- Boissons (eau, vin, soda…)
- Éventuelles donations pour les célébrations
- Le déjeuner du jour 1 et du jour 8
- Repas à bord des vols
- Assurance annulation de voyage (+ 51 €)
- Assurance perte de bagages (+ 11 €)
- Assistance rapatriement / Médical (+ 28 € - valable pour les résidents en Europe)

Supplément : + 228 € en 2019 et + 238 € en 2020

voir la rubrique pèlerinage